Le Pommier commun

Malus sylvestris

Malus_sylvestris_planche

Apparence : Le pommier est un petit arbre de 10 à 12m (plus souvent un arbuste de grande taille). Sa tige est cannelée et sa cime est composée de branches très serrées alternant des rameaux longs et des courts (dont certains deviennent des épines). Son écorce écailleuse est de couleur gris brun et comporte des gerçures.

Habitat : Le pommier est commun en Europe. En France on le trouve en plaine et basse montagne (jusque vers 1500m) et en région tempérée. Il n’est cependant pas présent en région méditerranéenne.

Sols : Il apprécie les sols frais et profonds

Particularités : C’est une essence sauvage mellifère à croissance lente et à longévité importante, dont les fruits âpres sont consommés par la faune. Il rejette facilement de la souche. Cet arbre qui a donné naissance à des cultivars à cidre. Attention ses pépins sont toxiques à forte dose.

Alimentation : Ses pommes généralement âpres servent à faire du vinaigre, mais elles sont consommables cuites ou blettes.

Vertus médicinales : Son écorce est astringentes et ses feuilles diurétiques. Ses fruits sont utilisés contre les problèmes de circulation sanguine.

 Quelques fruits :

– Belle fleur double : Chair sucrée et acidulée. Très aromatique.

– Cabarette : Chair très blanche, fine, juteuse, sucrée et agréablement acidulée.

– Jacques Lebel : Chair blanche un peu sucrée, légèrement acidulée, tendre et juteuse. Parfaite pour les beignets.

– Reinette des capucins : Sucrée et très acidulée.

– St Jean : Eau abondante, bien sucrée, douce, agréablement parfumée.

– Reinette des Flandres : Pomme à cuire à chair croquante et juteuse, très acidulée avec une légère amertume.

 – Verdin d’automne : Pomme à couteau et à cuire à chair croquante très acide.