Le Saule têtard ou Saule Blanc / Saule argenté / Osier blanc / Aubier / Sausse / Vinsier

Salix alba

Salix_alba_nuApparence: Le saule têtard peut atteindre 20m à 25m de haut. On le rencontre sous forme d’arbre têtard ou de buisson. Son tronc est droit, sa cime est ample formée de nombreux rameaux dressés, mais très souvent étêtée (ce qui favorise la formation de jeunes rameaux mais détermine un fort épaississement en haut du tronc et un creux progressif sous l’action des agents extérieurs).

Habitat: Il est ommun à l’état sauvage en Europe. En France, il fréquente les plaines et les vallées.

Sols: Il préfère les sols légers, frais et humides. On le cultive aux bord des eaux, en oseraie ou en têtard. Il constitue une essence de ripisylve.

Particularités: Utilisé pour la consolidation de berges, il est facile à bouturer. Les jeunes tiges sont utilisées en vannerie (osier). Ses branches de gros calibres sont utilisées en bois de feu. Certains saules sont fourragers. Ils sont très mellifères.

Alimentation: Les jeunes pousses de saule blanc sont comestibles cuites ou crues.

 Vertus médicinales: L’écorce des pousses est riche en salicine (employée dans la Grèce antique comme tonique, fébrifuge et antirhumatismal) de nos jours remplacée par l’acide acétylsalicylique de synthèse (aspirine). Les feuilles, elles, sont utilisées comme emplâtre pour les cors aux pieds.