Le Chêne sessile ou Chêne rouvre / Chêne noir / Drille / Drillard

Quercus sessilifloraQuercus_sessiliflora_planche

Apparence: Le chêne sessile peut atteindre 40m. Ses branches sont moins sinueuses que celles du Chêne pédonculé et son feuillage est plus homogène (caractères qui se développent dans la futaie). Sa foliaison et sa floraison sont plus précoces (10 à 15 jours) mais sa croissance est beaucoup plus lente (10 à 20m par ans).

 Habitat: À la différence du Chêne pédonculé, le Chêne rouvre est principalement une espèce forestière. Il apprécie la futaie et se trouve rarement isolé. Sa répartition en Europe est à peu près la même que celle du Chêne pédonculé, mais il atteint à peine la Russie sauf au sud, dans le Caucase. Il est très rare dans la région méditerranéenne. En France il est surtout abondant dans la moitié nord du pays, ainsi que dans le massif central et peu présent dans le Jura et les Alpes du nord. On le trouve sur les collines, les plateaux et les contreforts montagneux.

 Sols: Il apprécie les sols meubles, bien drainés et voire même les sols secs. Il aime les climats doux et humides.

 Particularités: Il est souvent accompagné dans l’Ouest par des Hêtres.

 Vertus médicinales: Cf. Chêne pédonculé.

 Mythologie: Le chêne était considéré par tous les peuples d’Europe (Grecs, Romains, Celtes, Germains) comme un symbole de force et de courage. Dédié aux dieux du Tonnerre et de la Foudre, il était l’objet de rituels exécutés par les druides.