Le Chêne pédonculé ou Chêne blanc / Châgne

Quercus robur

 Quercus_robur_plancheApparence: Le chêne pédonculé peut mesurer de 35 à 40m. Il est droit souvent épais et court car il se divise en grosses branches sinueuses formant des coudes épais. Sa cime est puissante et irrégulière. Son feuillage réparti par touffes, séparées par des trous, est plus léger que celui  du chêne rouvre. Son écorce est lisse et grisâtre devenant brun noirâtre avec l’âge (vers 30 ans).

Habitat: Le chêne pédonculé s’étend en Europe et s’avance en Russie jusqu’à l’Oural. En France on le rencontre partout sauf dans les alpes du Sud et sur les bords de la Méditerranée. Généralement il se situe en grandes plaines et vallées fluviales, souvent isolé par les champs.

Durée de vie: Au moins 400 ans, 1000 ans dans des cas exceptionnels. Il fructifie vers 60 ou 80 ans.

Sols: Il a besoin de beaucoup de lumière. A la différence du Chêne rouvre, il ne se plaît pas en futaie. De plus il résiste difficilement aux gelées printanières.

Particularités: L’écorce de ce bel arbre d’ornement était employée au tannage des peaux. Son écorce très riche en tannin (10 à 20%) contient une substance amère (la quercitrine) utilisée autrefois pour colorer les étoffes.

Alimentation: Lors des périodes de disette, ses fruits étaient utilisés en ersatz de café et de farine.

Vertus médicinales: Son écorce est utilisée sous forme fluide ou en décoction, en gargarisme contre les inflammations de la gorge et des muqueuses buccales. Elle est aussi utilisée contre l’entérite chronique, les affections de la rate et la cirrhose du foie. Celle du Chêne rouvre sert aux mêmes usages.