Les nichoirs à insectes

Nos nichoirs à insectes sont très utiles pour l’entretien et la protection du jardin et du potager, et aussi de la nature. En effet, les insectes y trouvant refuge se débarrassent des nuisibles qui envahissent les plantations et en plus, ils permettent la pollinisation des fruitiers et des légumes ! Ils sont donc à construire et à disposer partout dans les jardins.

Contrairement aux idées reçues, les insectes ne sont pas tous nuisibles. Par exemple, l’abeille solitaire et le bourdon ne piquent pas. C’est tout aussi vrai que le perce-oreilles ne « perce » pas les oreilles… En réalité, ils protègent le jardin contre les insectes nuisibles tels que les pucerons, les limaces, les chenilles etc. Une bonne raison d’accueillir ces locataires.

crayonnePremier étage : composé de tuiles brisées ou des petits cailloux, il accueille principalement des coccinelles qui adorent dévorer les pucerons.

Deuxième étage : fourré de paille, il abrite perce-oreilles, friands de pucerons et bourdons pollinisateurs.

Troisième étage : constituée d’une botte de tiges, abeilles solitaires, coccinelles, carabes et scarabées, guêpes se partagent cette villa de luxe. Tout ce petit monde creuse les tiges pour s’y loger. On les choisit donc creuses ou à moelle (ronce, sureau, thuya, bambou, framboisier, noyer, renouée etc.) et on évite le bois résineux, peu apprécié des insectes. Celles-ci ont un diamètre de 2mm à 2cm et une longueur de trou comprise entre 4 et 10 cm.
La botte peut être facilement remplacée par des morceaux de troncs tendres (chêne, hêtre, charme, châtaigner etc.).

L’entretien du nichoir n’est pas nécessaire. Le bois en se dégradant va devenir plus friable et les petites bêtes se feront un plaisir de le grignoter pour s’y installer. Le nichoir devra alors être changé au bout de quelques années.